L’homme, c’est pas si compliqué

versionfemina_logo

Oui, je sais ce que vous vous dites : mais qu’est-ce qui lui arrive au Jean-Fabien de mettre le logo de Version Femina sur cet article ?

 

Laissez-moi vous éclairer.

 

On croit communément qu’un homme saurait se contenter d’une bière et d’un match de foot. C’est tout à fait inexact. Je peux même vous dire que si vous essayez de me coller devant un match sans Zlatan et avec un pack de Kro, vous allez être reçue.

Cependant, on ne peut nier la pression exercée très tôt par l’environnement de l’homme (« t’aurais pu défendre ta petite sœur » – phrase entendue environ 1526 fois à la cour de récré ; « alors, voilà, tu entres l’hameçon par la bouche du ver de terre » – dixit n’importe quel père charcutant un pauvre animal sans défense) qui le conditionne à être un aventurier du quotidien, bien qu’il soit, la plupart du temps, un être humain comme tous les autres, parfois formidable, souvent loser (là, c’est le moment où je me mets à parler de moi, allongé sur un canapé, un verre de Caïpirinha à la main).

L’être humain XY devient donc souvent un homme à son corps défendant (le mien s’est bien battu, y’a pas à dire).

Oui, je sais c’est un choc.

Les clefs de compréhension de cette altérité se situent, par conséquent, dans un entre-deux, à mi-distance entre l’image qu’il aimerait renvoyer modelée par des années d’usurpation, et la personne qu’il aimerait devenir.

 

Une chose est claire en tout cas : c’est lui qui possède le trousseau.

 

Je n’irais pas jusqu’à dire que l’homme est compliqué (non, non), il est juste différent. Je sais que vous vous posez des questions : ne niez pas, la supposée « complexité » de l’homme revient aussi souvent dans la discussion qu’une envie de couleurs chez un designer Desigual.

 

Bref, toute cette introduction alambiquée – cela ne veut pas dire que j’ai bu attention – pour vous révéler quelque chose : je viens d’être ‘recruté’ par Femina.fr pour agrémenter leur rubrique sexo et offrir une fenêtre sur l’âme masculine.

 

Chaque semaine, à partir de septembre, la meilleure question sera choisie et moi, l’expert, je répondrai à cette question.

 

Oui, je sais ça ressemble un peu à une blague, à part que ce n’en est pas une.

 

Toutes les infos : .

 

Vous pouvez dès maintenant envoyez vos questions ici : QuestionsFemina@outlook.fr

 

Bon ben, j’attends de vos nouvelles, ok ?

(je m’adresse aux femmes qui s’interrogent).

 

JF, 4 juillet 2014

 

Publicités

14 réponses à “L’homme, c’est pas si compliqué

  1. Bon, alors d’abord bravo au nouvel expert Fémina ! Je demande à lire !!!! Je te pose donc une première colle!Je précise que je n’ai aucune idée préconçue sur la réponse.
    Les femmes se sont libérées en cherchant à ressembler aux hommes…Perturbés par cette nouvelle donne, les hommes, ont tenté une nouvelle approche cultivant leur part féminine!
    Tout cela dans une joyeuse caricature, ce qui fait q’on a vu apparaître des femmes qui pensent qu’à leur carrière leur cul et leur nombril , et des mecs qui se font lifter et qui mettent de l’antirides !
    Alors je te le demande l’expert, c’est quoi être une femme, c’est quoi être un homme hors pression culturelle et sociale ? Ne serait-ce à la fin, comme au début d’ailleurs, qu’une question de ventre procréateur pour madame et de complet 3 pièces pour monsieur ? Vous avez 2 heures !
    Je plaisante !

    • La question mérite d’être posée, mais elle est un peu trop générale à mon goût. Trouve en une un peu plus précise et envoie-là à l’adresse citée dans l’article (et promis tu feras partie des questions sélectionnées 😉 )

  2. Bon alors, moi, je veux bien tenter l’expérience..
    Pour un poulet au citron, comptez un beau poulet.. et deux beaux citrons……..

    (l’autre idiote qu’à rien compris au film, encore une fois :-))))))))))))))))) S’est crue sur Marmiton !! L’est cuite la pauv’ dame !!!)

  3. Mais Kali, les femmes n’ont jamais voulu ressembler aux hommes! Elles ont juste voulu accéder à des droits et des libertés qu’on leur refusait. Il me semble normal dans ce cas que quelques-un(e)s osent alors laisser parler la part d’opposé que nous avons tous en nous-même. Et puis, je pense que des mamans poules et des poilus virils, ça ne manquera jamais. Mais effectivement, tout est affaire de culture et de société.

    • Loin de moi l’idée de critiquer le combat des femmes pour l’égalité des droits ! Je serai vraiment une pauv’ fille ! Je pense juste que l’égalité, la parité sont des beaux concepts avec des résultats souvent idiots …Il ne s’agit pas d’inter changer les rôles dans une société inventée par les hommes depuis des siècles, mais de changer la société pour qu’elle offre à chacun le droit d’être ce qu’il veut être, homme ou femme …Quant à moi, je suis bien infoutue de savoir ce qui intrinsèquement me définit comme femme si j’enlève mon éducation, ma culture, mon surmoi, mon inconscient, la pression sociale etc…Souvent, je me dis que je suis d’abord surtout un être humain, et puis aussi un mammifère femelle !! Pardon, Jean Fabien, mais que veux tu, tu lèves de ces sujets aussi !!!

  4. boire une bière devant du foot, même en temps que femme, ça ne me dérange pas, mais sûrement pas avec Zlatan ! Par contre, avec le jeune et bôgosse tel James Rodriguez de l’équime nationale mexicaine, je dis OUI !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s