Comment sauver son couple

couple

Dans la série « les bons conseils de tonton Jean-Fab’ », je suis sûr que vous vous demandez souvent comment garder votre homme (c’est fou de s’imaginer à l’inverse combien d’hommes essayent de se débarrasser de leur gonzesse, mais bon c’est pas l’heure de faire de la sociologie). Inutile de le nier et de vous cacher derrière votre petit doigt, je vois tout (et puis vous êtes trop grosse pour ça).
Il est vrai que la vie de couple est souvent un jeu de dupe (cf. Mon dernier article sur Le dilemme du prisonnier) et il est souvent question de lire entre les lignes. C’est d’ailleurs pourquoi les notaires écrivent les contrats de mariage avec un interligne de 1,5 (sinon c’est gribouillé trop petit entre les lignes) et pas du tout parce qu’ils sont payés au nombre de pages. Imaginer que des notaires puissent s’intéresser uniquement au côté mercantile de leur activité passionnante et au service du citoyen, c’est légèrement mesquin de votre part je dirais. Mais revenons à nos moutonnes.

 

On va déjà partir du principe que vous avez vraiment envie de sauver votre vie du couple (vous faites pas semblant, hein ? promis ?). Non parce qu’on les connaît les prisonnières plus ou moins volontaires qui en prennent pour 40 ans, juste par paresse ou parce que leur mec est Directeur Commercial. Etre en couple, c’est pas seulement se faire offrir un sac Gérard Darel à son anniversaire, vous savez ?

Entre nous, un couple c’est souvent un qui s’emmerde pendant que l’autre souffre, mieux vaut être celui (ou celle) qui s’emmerde, on est d’accord, mais tout de même, c’est dommage de pas profiter de tous ces petits culs en liberté (là, je m’adressais à votre mari en fait).

 

Bon, ok, ok, vous avez vraiment envie de sauver ton couple.

 

Allez, c’est parti.

 

 

Métro, boulot, lolos.

On lit dans tous les magazines à la con (genre « Elle » ou « Tuning magazine ») que la routine est l’ennemi du couple. J’ai jamais entendu une plus grosse connerie. C’est vraiment la pire idée reçue. C’est comme si on disait, je sais pas moi, que Nicole Kidman aimait la chirurgie esthétique ou que Michel Drucker allait prendre sa retraite un jour. C’est vraiment n’importe quoi.

Au contraire, continuez à faire son plat préféré le lundi soir (raviolis en boîte donc), comme ça au moins vous êtes sûr que ce soir-là, il n’aura pas une réunion de dernière minute où sa secrétaire – oui, celle aux énormes nichons qui tiennent tout seul – sera mystérieusement invitée (il faut bien quelqu’un pour servir le café et desserrer les nœuds de cravate).

C’est uniquement parce qu’il sait que vous ne faites pas un plat (ah ah) de toutes ses infidélités que votre mec reste, il faut bien en avoir conscience.

Au moins, avec vous, il sait qu’il peut baiser à droite à gauche en toute tranquillité d’esprit. Etre cocue et rester zen, c’est vraiment à mettre à votre crédit. Bravo.

 

 

 

Du temps ? Pour quoi faire ?

Une autre idée reçue – assez répandue malheureusement, la presse féminine participe grandement à la misère sexuelle française sans s’en apercevoir, c’est d’une tristesse – serait qu’un couple, c’est avant tout deux adultes épanouis.

FAUX !

C’est impossible. Une personne épanouie relève déjà du miracle contemporain, alors imaginez deux. Et qui vivent ensemble, de surcroît ! Soyons sérieux cinq minutes. Donc, si une personne doit être heureuse, quitte à choisir, autant que ce soit votre homme. Déjà, c’est bon pour votre karma et ensuite vous pourrez frimer auprès de vos copines à votre prochaine partie de tarot (« vous avez vu comment il a l’air heureux ? »).

Inutile donc de prendre du temps pour vous. Aller chez le coiffeur ? Quelle idée ? Ça fait 15 ans que vous êtes mal coiffée et il est toujours là, non ?

En minimisant votre temps libre, vous serez plus disponible pour faire le ménage et vous assurer que votre maison est bien rangée (il n’y a rien de plus agaçant pour un homme – qui, soit dit en passant, ramène déjà l’argent à la maison et vous supporte – que de chercher ses lunettes ou de perdre ses clefs dans tout votre bordel).

 

 

 

Acceptez qu’avoir un homme aussi parfait est une chance

Il est assez peu probable que votre homme soit totalement parfait – je connais une seule femme dans ce cas et elle vous fait « coucou ». Mais, entre nous, il est sans doute beaucoup plus proche de la perfection que vous ne l’êtes, donc arrêtons de chipoter. Il n’est pas disponible ? Il ne vous aide pas dans les tâches ménagères ? Et si vous arrêtiez de pleurnicher un peu et que vous lui proposiez un petit massage à la place ? Déjà, vous vous demandiez quoi faire donc ça va vous occuper et en plus ça le détendra (je sens quelques nodules de contraction au niveau de l’épaule gauche).

De toute manière, quand je vois votre gueule, j’ai quand même le sentiment que vous trouverez pas beaucoup mieux, non ?

Petite veinarde, va.

 

 

 

Arrêtez de le saouler en parlant

Je ne sais plus quel homme politique disait « la seule chose qui coûte plus cher que la communication, c’est l’absence de communication ». Oui mais voilà, lui il parlait politique. Or, il est à peu près clair que vous n’y connaissez rien en politique (vous votez comme votre mari, non ? Comme toutes les femmes donc, si c’est pas une preuve ça), donc pourquoi essayer de parler. Vous croyez vraiment que vos minables petits problèmes de la vie quotidienne peuvent intéresser un homme qui tient le monde entre ses doigts ? Qu’il a envie de savoir que vous avez mal à la tête, ou pire que vous vous demandez où va votre vie ? Franchement, vous me faites de la peine, ressaisissez-vous un peu ! Un homme a besoin d’avoir une femme heureuse à côté de lui, pas une pleureuse qui tourne en rond. Vous voudriez pas qu’il déprime quand même (je vous rappelle que vous essayez de le garder jusqu’à preuve du contraire) ?

Il est très important que votre homme ne se sente pas responsable de votre malheur et qu’il ne se soucie pas de vous (il a déjà suffisamment à faire avec ses maîtresses qui lui demandant de divorcer).

 

 

 

Arrêtez de l’accuser de vous tromper

Vous croyez votre mari assez bête pour se faire prendre ? Décidément, c’est pas gagné avec vous… Un homme est plutôt discret sur ce sujet-là, donc inutile de fouiller ses poches. D’ailleurs si vous trouvez une preuve, sachez que c’est probablement parce qu’il voulait que vous découvriez cette liaison et qu’il était trop timide pour vous en parler. Dans ce cas-là, sautez sur l’occasion et proposez à votre mari un barbecue avec cette inconnue. Qui sait, elle est peut-être sympa et vous vous ferez une amie ! Une fois que vous l’aurez dans la poche, vous pourrez peut-être monter un plan à trois, histoire que votre mari vous touche de nouveau, ça fait si longtemps que vous faites l’amour toute seule.

 

 

L’homme aime le sexe

En parlant de sexe, s’il n’est pas une idée reçue, c’est bien celle-là : oui l’homme aime baiser. Alors pourquoi ne vous fait-il plus l’amour ? Ben disons qu’il n’aime plus le sexe avec vous voilà tout. C’est pas non plus le drame du siècle, on peut dire que vous avez quand même fait le tour avec lui, non (ce qui n’est pas forcément son cas, compte tenu du poids que vous avez pris à votre dernière grossesse – eh oui, on n’y peut rien le 2ème gamin, ça défonce un peu le châssis) ?

Je ne pourrais que vous conseiller de vous aussi aller voir ailleurs. Qui sait, peut-être le voisin vous apprendra-t-il quelque chose qui vous permettra d’épater votre mari à votre prochain anniversaire de mariage (s’il ne l’oublie pas comme la dernière fois).

 

 

Dans tous les cas, rappelez-vous pourquoi vous l’avez épousé. Si c’est parce qu’il vous a mise enceinte, réjouissez-vous. Au moins, avec un enfant, vous avez quelqu’un sous la main sur qui vous défoulez.

 

Sinon, adoptez un chat.

 

 

Publicités

8 réponses à “Comment sauver son couple

  1. Du bien simili-ignoble, à la Jean-Fabien quoi ! Ha ha ha !! On est obligé de se marrer. Tu es fortiche dans le genre (sans sous-estimer tes autres talents). 😉

  2. Heu… Jean-Fabien… Tu sais qu’on est plus au XVIIIème siècle depuis un moment déjà ?

  3. ouahhhhhh moi qui pensais au contraire que c’été l’homme qui voulait sauver le couple…… j’en reste baba. je testerais la prochaine fois que j’en croise un, un vrai j’entend bien, pas un qui fait le menage et s’occupe des enfants, ça pourrait m’amuser un petit moment.

    • oui, il faut tester sur un vrai homme qui met des marcels et regarde les matchs de foot à la télé en gueulant contre l’arbitre. Si vous trouvez pas ce modèle-là, j’ai peur que vous tombiez sur un homme trop sensible qui pourrait vous aimer pour ce que vous êtes. NAAANNN je déconne 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s