J’irai Greenpeacer sur vos centrales

greenpeace

Une militante de l’ONG Greenpeace, faisant partie du groupe d’activistes qui s’est introduit illégalement dans l’enceinte de la centrale de Fessenheim, commencerait à développer des pouvoirs surnaturels.

 

C’est l’étonnante nouvelle qui se répand dans la presse quotidienne régionale du Haut-Rhin ce jeudi matin.
Elle s’appelle Tony Starck (*) et était restée le plus longtemps perchée sur le toit de la station à brandir une banderole (elle avait hésité à montrer ses seins avant de se rappeler – drame de l’enfance – que son développement mammaire s’était interrompue brutalement à l’aube de ses 13 ans, suite à un pique-nique sous le nuage de Tchernobyl).
Ses collègues masculins racontent : « quand elle a commencé à paramétrer le GPS, on s’est tous regardé dans la camionnette (**). C’était assez flippant, elle a toujours été nulle, elle ne sait même pas se servir d’un lave-linge. Quant à son téléphone portable, elle n’a jamais réussi à dépasser le niveau 2 de Candy Crush ».

Le chef de la bande (celui qui a une moustache donc) complète alors le récit de cette étonnante journée : « arrivés à destination pour nous restaurer, elle s’est garée en une seule fois et en marche arrière. Là, on a commencé à comprendre… Lorsqu’au MacDo, elle a pris un sandwich triple cheese (**), on n’a pu que constater qu’elle n’était plus vraiment humaine ».

 

Jointe par téléphone, la principale intéressée ne nie pas les faits mais en minimise la portée « c’est vrai que je brille un peu dans le noir et que mon urine est verte (***), mais pas plus qu’après avoir mangé 50 kilos d’asperges au curry ».
Du côté d’Electricité de France, la surprise fait place a la consternation :  » pourquoi croyez vous qu’on mette des barrières autour des centrales ? Pour faire joli ? Pour gagner le label ville fleurie ? » s’emporte le responsable de la communication. « Ben non, c’est pour protéger le public », conclut-il avant de laisser Norman Osborn, le nouveau PDG, prendre la parole : « la naissance d’un nouveau super-héros (et de surcroît une super-héroïne, même aux petits seins) hostile au nucléaire n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour la liberté de détruire la planète en toute impunité »

 

 

JF reporter, 20/03/2014
—-

(*) son prénom a été modifié afin de préserver son anonymat

(**) modèle Scoobydoo

(***) ah ah, elle est bonne celle-là, hein ? Non ? Sûr ? Pfff…

Publicités

7 réponses à “J’irai Greenpeacer sur vos centrales

  1. Boris serait fier de toi……. 😉 (je pars sur la pointe des pieds, en fredonnant la Valls des bombes atomiques………Ou était-ce la java ?? J’sais plus !)

  2. MSPD !! Et c’était jaune, pas vert… Déjà, rien que le titre m’a fait hurler de rire car j’ai vu un jeu de mot avec « Greenpeacer qui donne Green Pisser »… si tu pisses vert, consultes d’urgence ! 😆

    Avec la suite, j’ai failli « caférer » mon clavier en expulsant violemment le contenu de ma bouche (j’avais du café chaud, rien d’autre, merci) sur l’écran du PC (et cela aurait ensuite dégouliné sur le clavier).

    Pétée de rire aussi avec le développement mammaire… qui n’a pas eu lieu 😆

    Bref, c’est bon pour la santé, tes articles.

    • il paraît que quand tu as un problème au pancréas (je crois), tes excréments et tes urines ont une couleur verte bizarre (mais j’ai jamais vérifié, j’ai une santé de fer, comme Popeye mais en mieux).

      (merci)

      • Bon, si un jour je fais un truc qui a la couleur d’un Galaxien (cfr Le Scrameustache), je consulterai direct…

        Mes amitiés à Olive 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s