Comment j’ai survécu au tireur fou de l’ouest parisien

lama

Et on dit que l’époque a perdu ses repères ?

Que nous naviguons à vue ?

Eh bien non ! Serge Lama montre au contraire tout l’inverse. Visiblement en forme et alors que son retour en grâce était plus qu’improbable il y a encore quelques mois, j’apprends sur Yahoo.fr qu’on l’invite de nouveau dans les soirées VIP, que pour le voir donner un coup d’envoi lors d’une épreuve sportive, il en coûterait quelques centaines (voire milliers) d’Euros à l’organisateur (), qu’il fait même entendre sa voix contre le nucléaire (ici).

Rien ne pouvait me faire plus plaisir. Enfin, on revient aux vraies valeurs, à la chanson véritable, celle qui vient du cœur, celle qui a du coffre, celle qui parle à notre esprit autant qu’à nos tripes.

J’ai des frissons partout dans le corps. J’en ai des vibratos aux ventricules. J’en pleurerais presque.

Hein ?

C’est pas de Serge Lama dont on parle, mais de Serge le Lama ?

Qu’est-ce que c’est que ces conneries ? Et pourquoi pas Paul le Poulpe bordel ?

Mais, vous voulez dire, un vrai Lama ? Un qui crache et tout ?

Incroyable… Ha tiens, il paraît même que le Lama se serait noyé (source on ne peut plus officielle ici).

Finalement, je suis plus trop sûr pour les repères et tout ça (en parlant de la piscine, il aurait pu penser à revenir à Lamage quand même).

C’est moi ou le monde devient bizarre ?

Tout à l’heure, par exemple, comme tous les midis, je me dis bêtement (le seul mode disponible le lundi) : « tiens, je vais aller faire un tour à la Fnac, histoire de relancer l’économie française ». Oui, je suis comme ça moi, le type altruiste et tout, qui s’intéresse au PIB et à la relance de la consommation (ou qu’a pas trop envie de bosser, va savoir). Dieu merci, un collègue m’a stoppé net avant que je ne risque ma vie. En effet, un mec était en train de tirer avec un fusil à pompe près de la tour Société Générale (quelqu’un que la mort de Serge le Lama aura chagriné ou qui n’aura pas supporté l’élimination de Keen’V dans Danse avec les stars). Comme ça, sur un coup de feu. Un lecteur (ou plutôt un écrivain) m’indique que ce serait potentiellement un breton qui aurait trop enfoncé son bonnet rouge et aurait confondu l’Arche de la Défense avec un portique écotaxe. Mouais… Bon, résultat, j’ai quand même un peu relancé l’économie en travaillant une heure de plus (d’ailleurs, je constate que l’action de ma société a pris deux points ce midi, si c’est pas une preuve de mon efficacité).

En tout cas, pour le retour aux valeurs, je repasserai (ça changera, j’ai pas touché un fer depuis au moins dix ans).

Dernière minute : le mec au fusil aurait pris quelqu’un en otage pour se faire amener sur les Champs (prendre le bus avec son fusil, il le sentait pas trop).

 

Interruption de séance… Inside… My life… Vis ma vie d’écrivain sans succès…

17h40.

Je flippe un poil quand même et regrette presque de ne pas avoir pris l’option vitre blindée. Ma 3008 soubresaute gentiment, pas sous l’assaut d’une décharge de calibre 12 mais sous la nervosité de mon pied droit (balaise de manquer caller avec une automatique quand même).

A la radio j’entends que le mec fait prendre l’air à son fusil entre la Défense (on me dit dans l’oreillette « quelle idée de passer à l’attaque là-bas », pas con l’oreillette) et les champs. *Gloups* Je suis avenue de la Grande Armée (c’est pile entre les deux – je dis ça pour les non parisiens qui doivent se demander sinon où sont les chars d’assaut et les barrettes sur le côté des uniformes).

A la réflexion, j’espère qu’ils ne vont pas l’arrêter tout de suite, je vais peut-être pouvoir négocier une semaine entière de télétravail (ou alors une prime de risque).

Bon soyons malin. Le mec a tiré à BFM-TV et Libé, donc, visiblement, il n’aime pas l’info. Et moi qui écoute France info (le con). Vite chérie FM.

Ha non. Ça c’est pas négociable.

Non pas ça.

Pas France Gall bordel.

Cette journée possède définitivement un niveau de dangerosité au-delà des limites de l’acceptable (au moins pour l’audition).

 

17h41.

Je craque et reviens sur France Info. L’idée de crever en écoutant France Gall est juste insupportable.

17h42.

« On a perdu la trace de l’individu qui a probablement pris le métro ».

Punaise, j’arrive pas à rentrer en boîte avec des baskets et ce connard prend le métro avec un fusil à pompe. Epoque de merde.

Je me demande quand même s’il va encore prendre des otages (c’est pas cool de se faire prendre en otage, après tu arrives en retard chez toi, tu rates la météo et tu sais plus comment t’habiller).

Manquerait plus qu’on appelle Serge pour faire les négociations.

Enfin bon, du moment que le tireur se fait pas Lamalle.

Ha tiens, ça y est, je suis arrivé chez moi (victoire, joie et tout le tralala : « la bouffe est prête chérie ? Sers-moi une bière, j’ai trop risqué ma vie aujourd’hui !! »).

Bon, quel est le programme télé du soir ?

Une bonne leçon sur TF1 ou Le meilleur pâtissier sur M6 ?

Ha ok…

Y’a des fois je me dis qu’on a vraiment des raisons de péter un câble. Si ça pouvait être le câble de la télé d’ailleurs…

 

—-

Ajout du 19 novembre

Dernière minute !
On a arrêté le tireur fou, mais c’était pas le bon. En effet, toutes les descriptions diffusées hier précisaient « barbe de 3 jours ».
Depuis la police a corrigé, on cherche donc un homme avec une barbe de QUATRE jours.

 

Publicités

14 réponses à “Comment j’ai survécu au tireur fou de l’ouest parisien

  1. excellent et si bien raconté, je me suis délectée mdr ! connaissant bien Paris, j’ai pu y naviguer avec toi mais fais gaffe en parlant des bonnets rouges les bretons, tu risques de te faire des ennemis lol !

  2. Etrange cet article, je pense que tu essaies de faire diversion. Je me suis laissé dire, de sources féminines souhaitant conserver l’anonymat, mais qui n’en demeurent pas moins tes collègues que tu serait le tireur fou de l’ouest Parisien. Une certitude, tu es bien à l’Ouest.

    • moi tireur ? tu as trop lu « la perspective du primate » (ou trop écrit), enfin bref, y’a un truc que t’as fait en trop
      (et puis, c’est pas le jour de son anniversaire qu’on doit poster des commentaires à la con bordel)

  3. C’était juste un chasseur qui s’était perdu…….. (rhaaaaaa… je vois des chasseurs partout moi, maintenant ;-))
    Bonne journée, JF.. (pense à porter une casquette fluo dorénavant ok ?? Pour ne pas être confondu avec un sanglier au cas ou ça se reproduirait !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s