Quoi de neuf blaireau ?

ski

Quelle activité…

Entre le nouveau bouquin de Marcela Iacub (« 50 nuances de gras » ou un truc du genre comme dirait le Canard Enchaîné), où l’on y apprend que tout est bon dans le cochon, même de l’utiliser à des fins mercantiles, le pauvre surfeur australien qui a servi de petit déj’ à un grand blanc (l’avait pas eu sa boîte de Whisquale le choupinou), Kristen Stewart qui se rend aux oscars en béquille (le grand blanc n’a rien à voir dans cette tragique histoire, même si une brochette de Kristen doit remplacer avantageusement un museau de dauphin), la mort du pape de l’indignation Mr Hessel, et en parlant de pape, la révélation d’un lobby gay au Vatican (ça fait quand même un peu mal au culte), j’arrive plus à suivre.

Je vous parle même pas de la situation au proche Orient, de la courbe du chômage en France (on va bientôt rebaptiser le ministère du travail je pense quand on aura basculé sous les 50% d’actifs), du redressement judiciaire des éditions Kirographaires (hein ?!), etc.

Moi l’actualité, j’suis largué. Totalement largué.

Je mélange tout, façon gloubi-boulga d’infos, ou Moukraines à la glanews.

Parce que bon, au-delà du fait que c’est vrai que c’est important pour briller de connaître THE histoire du jour (si t’arrives à la machine à café en parlant de Pistorius, alors que ça fait genre DEUX jours qu’il a flingué sa meuf enfermée dans les toilettes – quelle idée de s’enfermer dans les toilettes, la dernière fois que j’ai fait ça, la serrure est restée bloquée et je suis descendu par la fenêtre –, t’es plus qu’un loser, t’es has been (l’un n’empêchant pas l’autre d’ailleurs), tu deviens le mec à éviter. Deux erreurs de ce type, et c’est la porte (« je crois que vous avais atteint vos limites Jean-Fabien, il est temps de vous recycler »)).

Evidemment, tu me diras que j’ai qu’à pas partir faire une mission à Nice et rater le café matinal (ma vraie mission), que j’ai qu’à me tenir à jour (bordel).

Oui, mais voilà…

J’avoue que je ne sais plus trop. Quand on était jeune (genre je suis vieux et sage maintenant), y’avait deux ou trois chaînes dont deux de pourries (en tout cas, c’est ce que je pensais à l’époque), et donc tout le monde dans la cour de récré avait vu la même daube la veille (le lundi matin, celui qui avait réussi à se glisser dans le salon pour allumer discrètement la télé et regarder le film érotico-sinistre de M6 était la star des stars, le rebelle de l’école, le futur délégué de classe à n’en point douter – sans compter qu’il serait sans doute le prochain à emballer Fanny Labaraque, ça faisait pas un pli). Mais aujourd’hui ? Je ne saurais même pas dire comment je me mets à jour de l’actualité… Et puis d’ailleurs, à quoi bon ? Le sensationnel a depuis longtemps remplacé l’information. Le spectacle et le descriptif ont supplanté l’explication et l’analyse de fond. On est juste assailli d’images sans recul (et pourtant mon canapé est pas si près de la télé, j’ai mis toutes les chances de mon côté), et les journalistes ne sont plus là que pour faire les guignols au bout du micro (on en a eu un bon aperçu lors de l’affaire DSK – et c’est pas fini). Aucun suivi des évènements dont on nous abreuve en nous faisant croire que c’est la nouvelle à ne pas manquer. Qui est capable aujourd’hui de dire ce qu’est devenu le monsieur de la grue jaune (celui qui nous prenait pour des agrutis) ? si Pistorius a effectivement zigouillé sa gonzesse ? Non seulement, on en sait rien, mais force est de constater qu’on s’en fout (bonne nouvelle : on n’est pas encore complètement cons).

Il devient de plus en plus complexe de se repérer dans un monde aux contours flous, et aux valeurs traditionnelles en perdition. Même après 7 heures de route abreuvés de flash de France Info (bonjour la torture), on ne peut que constater qu’on ne comprend rien à ce qui se passe.

Quand on va sur Yahoo, on est submergé d’infos people (quoi Ashton s’est tapé Madonna ???), au milieu d’attentats à la bombe et de touristes kidnappés au Cameroun.

Quand je vais me coucher, je rêve d’un concert géant de Madonna en Syrie dans la villa privée d’Ashton al-Assad (inutile de dire que mes rêves sont du genre glauques).

Franchement, c’est l’indigestion.

Je crois que je vais aller au ski. Ça va m’aérer, me changer les idées. Je vais bouffer un peu de pureté, respirer un peu d’ailleurs, tutoyer le ciel et sniffer de la blanche qui ne raye pas les narines.

Bouffer de la raclette, me tartiner la tronche de crème pour éviter de ressembler à un buzzer, me péter la gueule dans la neige pour faire rire les enfants (et accessoirement parce que je skie aussi bien que mon assistante fait un bon café), bouffer de la raclette, boire du vin chaud, vomir la raclette, rester coincé sur un télésiège, en avoir marre de skier, vouloir mouler sur une chaise longue, bouiner en me demandant quand le courage de cuisiner reviendra, laisser les enfants mourir de faim, finalement rien foutre et aller bouffer une salade au restau, oh puis non tiens une raclette.

Revenir malade et gros.
Bon il s’est passe quoi pendant que j’étais pas là ?

Non ???!!!! tu déconnes ????!!!!

Publicités

15 réponses à “Quoi de neuf blaireau ?

  1. J’sens que j’vais pô être ta coupine ! 😉 J’crois bien avoir vu un Pastorius dans tes lignes et m’est z’avis qu’il s’agirait plutôt d’un Pistorius, nan ?
    J’suis dehors…avec mon bol de rire….Trop fun Jean-Fabien :-))

  2. En fait, tu sais déjà tout. J’en reviens pas ! Vive France Info !
    Moi je ne vois rien d’autres sinon qu’on a le Salon de l’Agriculture en ce moment où tu peux déjà te mettre au repas savoyard parce qu’il parait que la gastronomie de nos régions est là et pas seulement dans les concours hippiques.
    Pour la télé, il y a toujours le petit truc noir planqué sous les coussins du canapé avec pleins de boutons et si tu t’appliques bien tu trouveras le bon bouton pour que ton écran devienne tout noir 😉
    Ah, au fait, bonne glisse Jean-Fabien. La neige est tellement belle et craquante à souhait qu’on a l’impression qu’on skie très bien …

  3. Aujourd’hui c’est la journée mondiale du compliment….Vrai de vrai !

    Jaco Pastorius est parti depuis septembre 87……donc c’est toujours pas lui qui a flingué sa meuf enfermée dans les toilettes :-/ cf. THE histoire du jour près de la machine à café 😉

    Bonne glisse.

  4. Les moukraines à la glanews ?? Mince.. ça me parle……….. Avant, juste après Brejnev je crois, c’était les moukraines à la glasnost.. Pravda ?? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s