Bon Anniv’ Autolib ?

autolib

Au début, je dois vous l’avouer, elles me faisaient un peu de peine…

Seules et abandonnées le long du bitume parisien, effleurant de leur gomme inviolée la courbe des trottoirs de la capitale.

Carrosserie immaculée, accueillante, voire aguichante, elles nous faisaient malgré tout de l’œil…

 

Je ne parle pas d’un nouveau réseau de fille de l’est, mais bien de l’Autolib qui fête son premier anniversaire ce 5 décembre.

 

Avec ses 48 000 abonnés et son presque 1 million de trajets, elle fait ceci dit presqu’aussi bien que les brésiliennes de Boulogne.

 

Bon, l’association de cons-sots-mateurs CLCV a fait une étude auprès de 150 utilisateurs et il semblerait que ce ne soit pas encore le top (voitures en mauvaise état (à quand le modèle pour les blondes du créneau ?), difficulté à stationner (« non mademoiselle, ceci est une borne Vélib’ » ; « ha oui, je me disais aussi, c’est un peu étroit »), un peu cher pour un usage régulier, etc.), mais j’avoue que le concept de louer plutôt que de posséder est assez attractif (Jean-Luc M. sors de ce corps !!!).

 

On pourrait d’ailleurs l’appliquer à pleins de trucs. A la femme par exemple (en plus, l’entretien serait gratuit), même si cela se fait déjà (qui ne loue pas les services de sa secrétaire de temps à autre ?). Ou à son patron. Ce serait déjà plus intelligent. Très pratique pour les petits trajets professionnels (pour ceux qui n’aiment pas s’attacher), ça permettrait aussi de rater son créneau une fois de temps en temps pour lui arranger la calandre sans craindre les représailles (c’est franchement tentant).

 

On pourrait faire ça pour les meubles aussi (même si le concept de location de mobilier humain existe déjà dans les soirées de la rive gauche, il est un peu hors de prix soyons clairs).

Ou alors appliquer ce principe à ses amis. Louer des amis temporaires (non, non, je ne parle pas d’escort girl – ma parole, vous pensez vraiment qu’au sexe), en voilà une idée brillante. Ne me dites pas qu’il ne vous arrive jamais d’être fatigué par vos amis, vous ne seriez pas très crédible. En plus, là ils auraient tous la même gueule, et vous pourriez les recharger sur une prise électrique standard (je déteste avoir des amis un peu mous, pour ça j’ai mes frères et sœurs, merci).

 

Mais bon, je dérive (comme d’hab), donc contentons-nous de souhaiter un bon anniversaire à l’Autolib… (en plus, un service qui permet de réduire le nombre de places de parking et donc faire chier les parisiens, c’est quand même du bonheur en barre, non ?).

 

 

Publicités

4 réponses à “Bon Anniv’ Autolib ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s