Chap. 1 – Parlons à des inconnu(e)s : Feedback

 

Bon, je pensais pas que j’aurais un tel succès (je devrais pourtant savoir qu’avec mon talent, je ne suis pas à l’abri du succès).

 

Pour pouvoir répondre à l’ensemble de vos nombreuses questions, je reçois aujourd’hui un petit scarabée (comme vous (et comme moi avant la révélation)) qui désire plus que tout… qui désire quoi d’ailleurs ?

 

Je vous présente Antony.

Antony est étudiant en psychologie. D’après ce qu’il me dit de lui, ce jeune homme est cultivé, plutôt beau gosse, mais terriblement diminué dès lors qu’il est en présence d’une personne du sexe opposé… ….

 

Alors Antony, qu’est-ce qui t’arrive ?

Ben voilà, j’ai essayé de parler à des inconnues, je te raconte pas le fiasco.

 

Attention Antony, il n’y a pas de réalité, il n’y a que des perceptions. Si tu pars en loser, tu arrives en loser.

Mais dis-nous en plus…

Une fois que la fille tournait la tête vers moi, c’est comme si un précipice s’ouvrait sous mes pieds, et je perdais tous mes moyens (déjà limités).

 

Bon déjà, pourquoi tout de suite une fille. Si tu n’es pas encore prêt, commence par parler à des inconnus au hasard (50% de filles donc, pas plus).

Ouais, bon Ok, mais quand je tombe sur une fille, je fais comment ?

 

En plus, je parie que tu as pris des filles dans ton « cœur de marché » comme on dit chez les commerciaux, je me trompe ?

Euh…

 

Le problème, vois-tu, c’est que tu n’es pas préparé, donc, ton intelligence (qui n’est déjà pas bien brillante) se détériore au contact de la belle (la preuve ici : http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=why-interacting-with-woman-leave-man-cognitively-impaired&page=2 )

 

 

Je parle pas anglais…

Marrant, je m’en serais douté. Tu as tort d’ailleurs (en parlant de filles), l’accent français est plutôt apprécié. Tu pourrais avoir l’air charmant même en ayant l’air d’une quiche juste en mal prononçant quelques mots choisis dans la langue de Shakespeare.

 

 

En gros, il faudrait que j’apprenne à mal parler anglais ?

Ce serait un bon début. Ce qui est important, vois-tu, chère quiche, c’est de paraître inoffensif dans l’approche, pour mieux te révéler après. Et quoi de plus inoffensif qu’un débutant mal débitant ?

 

 

Je crois que je commence à comprendre le concept…

C’est bien ! Tu progresses.

 

 

Bon, ça m’aide pas pour aller leur parler…

La question est : comment les approches-tu ?

 

 

Ben, je regarde d’abord, et puis après je m’approche l’air de rien.

Oulala, mais c’est très mauvais ça. T’as appris à aborder chez les scouts ou quoi ? Pour monter une cabane ou faire Koh-Lanta, c’est un bon début, mais pour la jungle d’un bar, ça sert à rien mon coco ! Bon, écoute je te laisse consulter le coin des astuces ci-dessous et on en reparle, ok ?

 

 

 

Le coin des astuces :

+      ne jamais « attaquer » une fille par derrière (enfin, pas la 1ère fois).

Explication : Elle va se sentir menacée (instinct reptilien)

+      ne jamais attendre pour parler à une fille.

Explication : Elle va te repérer et tu ne seras plus « inconnu », et puis tu vas gamberger, et ça mon pote, c’est pas bon.

+      Plutôt aborder une fille en passant à côté d’elle et en s’arrêtant (mine de rien).

Explication : c’est plus naturel, ça donne l’impression qu’on en a pas pour longtemps et cela fait moins menaçant.

 

 

 

Variante du « parler à des inconnus »:

Quand vous parlez à des inconnu(e)s, regardez votre « victime » dans les yeux. Préparez, juste une phrase d’entrée en matière, et après, improvisez sans but particulier.

 

 

Publicités

6 réponses à “Chap. 1 – Parlons à des inconnu(e)s : Feedback

  1. Bonjour JF,
    Tu ne finiras jamais de m’épater, je ne savais pas que nous étions si sauvage. LOL!
    Ah, les conseils de JF, un régal.
    Je t’embrasse mon ami.

  2. lol la dernière fois qu’un type m’a suivis en douce, je l’ai baladé un moment et ai terminé la promenade au commisseriat. Un potentiel serial killer? Marrant ces conseils pour dragueurs lourdingues.

  3. hum…pour citer Sandrine « sauvage » n ‘est qu’un euphémisme,hihihi nous pauvres VICTIMES ahahah! et, si c’était vous chers messieurs les victimes…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s