Chap 13 – Naissance d’une marque (3ème partie)

Ha oui, troisième partie quand même, cet article n’en finit pas nom de Zeus.

 

Bon bref. Je me suis donc rendu à l’INPI pour ma marque (Jean-Fabien).

 

La fille à l’entrée, qui était toute blanche avec pleins de boutons purulents (une sorte de cachet d’aspirine en pleine effervescence) m’a regardé d’un air vaguement inquiétant (au-delà du fait que le compte à rebours de sa prochaine explosion de pustule avançait inexorablement)…

Elle m’a demandé ce que je voulais sur un ton assez méprisant (où est le respect dû au créateur ? Jalouse va !). Je n’ai pas relevé, et j’ai suivi ses indications nébuleuses.

Ok, au fond à gauche pour rechercher dans un premier temps si cette marque n’existe pas déjà.

 

N’importe quoi. Comme si quelqu’un avait pu pondre un tel concept avant moi.

 

Comme si le mec qui avait inventé la roue, on lui avait dit d’aller vérifier avant. S’il avait croisé des voitures en arrivant, je pense qu’il s’en serait rendu compte.

 

Vous allez voir qu’on va bientôt me demander à quoi sert cette marque…

 

Comme si c’était pas self-explanatory comme disent les consultants payés trop chers.

 

Bref.

 

Oui, d’ailleurs c’est quoi le concept !?

 

Bon, c’est justement la question que je me suis posé en constatant qu’aucune marque nommée « Jean-Fabien » n’avait jamais été déposée. Quelle surprise (Jean-Fabien : 1 – L’aspirine : 0).

 

C’est hallucinant ce que je réfléchis depuis que je veux devenir écrivain.

 

Ce truc d’écrivain, ça marche peut-être avec les filles, mais c’est vraiment très complexe (hors de contrôle même1).

J’ai quand même aussi regardé sur internet, et quelle ne fut pas ma surprise en me googlant de voir qu’il existait déjà un auteur s’appelant Jean-Fabien (si j’avais su ça il y a un mois, j’aurais pris un pseudo moins con).

Je cite Wikipedia : « Jean-Fabien Spitz (né en 1952) est un philosophe français (…) ».

 

Ha merde. Philosophe. On est carrément sur le même créneau en plus. Ca, c’est un peu la lose (mais 2012, n’est-elle pas l’année de la lose ?).

 

Je suis dans de beaux draps. Bon, il va falloir faire fort, très fort pour faire oublier ce parasite.

 

Alors. Pour quelles classes de produit je souhaite déposer ma marque ?

C’est-à-dire, en gros, quels types d’objets ou de services je vais commercialiser sous ce nom génial ?

(Euh… C’est quelle classe les préservatifs ?)

 

Je pourrais faire du conceptuel, mais les gens veulent du concret. Ecrire un livre n’est pas suffisant (ce n’est même pas nécessaire apparemment si j’en crois vos nombreux mails), il faut que Jean-Fabien soit partout dans la vie quotidienne (du rouleau de PQ à l’ampoule à économie d’énergie, du conseil stratégique en entreprise à la remise à niveau du serial dragueur).

 

Je pense que les tee shirts, c’est pas mal. Le genre de tee shirts que les femmes demandent à leurs amants pour s’endormir dans des effluves rassurantes. Je vois bien Jean-Fabien s’endormir avec toutes les femmes esseulées de la planète. La gloire assurée (sans compter la satisfaction d’avoir ramené la joie et l’épanouissement sexuel dans les foyers français).

 

Ce n’est plus un concept, c’est une révolution (style Mai 68).

 

A la réflexion et en repensant aux histoires que je compte raconter dans mon futur livre, il y a une autre classe de produit que je dois déposer. C’est décidé, je dépose les manteaux (les vestes pour être plus précis).

 

————

 

1 Note pour plus tard : creuser cette histoire de complexité avec les femmes, je crois que je tiens un truc.

 

 

 

Publicités

6 réponses à “Chap 13 – Naissance d’une marque (3ème partie)

  1. J’aime beaucoup ton humour… »Ecrire un livre n’est pas suffisant (ce n’est même pas nécessaire apparemment si j’en crois vos nombreux mails), il faut que Jean-Fabien soit partout dans la vie quotidienne (du rouleau de PQ à l’ampoule à économie d’énergie, du conseil stratégique en entreprise à la remise à niveau du serial dragueur). » Très drôle ! Préviens-nous quand la marque « sortira » !

    Alice A-M

  2. la marque n’est pas déposée, mais par expérience elle ne vaut pas un clou.
    salutations jfs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s