Chap.12 – Naissance d’une marque (2ème partie)

Il est temps de passer à la cible (important lorsque l’on crée une marque).
Mes cibles, mes chères targets.

 

J’ai commandé un profiling de tous les internautes ayant consulté mon blog.

Le verdict est formel, sans appel, cruel même.

Vous êtes une jeune divorcée de 32 ans vivant en province, CSP supérieure, 1 enfant.

Ne niez pas, les experts sont formels.

 

Donc va pour la cible, un peu étroite (ou pas) de la JF de 32 ans (modulo 2 ans, ne soyons pas rigides).

 

Je me sens déjà proche de vous, Jeune Fille (d’ailleurs, on a les mêmes initiales, si c’est pas un signe du destin, ça ?). Ca vous dérange si je vous tutoie ?
Passons à la pub, celle qui doit toucher mon (futur) public. Une pleine page dans Télérama ? Pas les moyens, pas assez ciblé. Et puis, je vais avoir tous les bobos sur le dos. On ne se disperse pas SVP.

 

E-bay ? J’ai quand même l’impression que ça dévalorise le produit. Déjà qu’à la base il est pas très valorisé… Résolument non.

Facebook ? Je vais pas arrêter de me faire draguer toute la journée… Je ne saurai plus quoi faire de tous mes nouveaux amis. Pas la bonne formule pour une feignasse dans mon genre.

Le bouche-à-oreille (la meilleure des formules, même si préfère le bouche-à-bouche, voire le *censuré*). Mouais. Pas trop maîtrisable tout ça.
Bon je commence à regretter mon euro dépensé pour m’offrir jean-fabien.fr. Coté ROI, c’est pas gagné. Oh puis tiens, j’ai une idée. Attention, méthode non conventionnelle, révolutionnaire je dirais. Très tendance, genre 2.0.

Je vais continuer mon blog. Oui, oui, celui-la même que vous êtes en train de consulter. Quel vecteur de communication ! Comment ça renforce la marque!! Et puis je ne vous parle pas du côté interactif. Feed-back temps réel. T’écris une connerie, ça bippe de partout, tu corriges le tir, ça se calme. Un peu comme le cours de bourse de mon entreprise quand je me retrousse les manches (d’ailleurs là, ça plonge, faut peut-être que je me remette au boulot).
C’est décidé, je persévère.
Ah au fait,  comme je ne m’en sors plus, je recherche une assistante (32 ans, célibataire, un enfant). Envoyer vos CV à jean-fabien.fr… On vous écrira.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s